De Moorea à Manihi

Nous avons passé encore 2 jours sur Moorea, nous avons simplement profité de la plage entre 2 averses, cherché un magasin de perles pour Amélie (et ce n’est pas ce qu’il manque sur l’île) ou tenté une balade en forêt. Mais vu l’état des sentiers détrempés, nous n’avons fait qu’une toute petite boucle. Dommage, plusieurs parcours sont proposés et nous aurions bien aimé y passer la journée. Les paysages sur Moorea sont sublimes, alternant entre les différents tons de bleus de la mer et les différents tons de verts de la montagne. Je vous laisse vous faire votre propre avis.

20190529_12290420190529_16384420190529_16435120190529_16464720190529_16472520190529_17220220190530_11172720190530_11533320190530_12090120190530_160742Jeudi, nous avons quitté Moorea et nous sommes retournés à Papeete, nous prenons un avion tôt le lendemain matin pour Manihi. Les 5 jours sont passés à une vitesse folle, nous n’avons même pas eu le temps de faire le tour complet de l’île.

Le soir, nous partageons la soirée et le repas avec Anne-Laurence, notre prochaine hôte à Manihi. Nous dégustons des poissons crus au lait de coco, tartares de thon rouge et crêpes dans des roulottes sur le port de Papeete.

L’atoll de Manihi est situé dans les Tuamoto plus au Nord de Tahiti. Le trajet dure entre 1h15 et 2h30, cela dépend du sens du trajet car l’avion fait une boucle et dessert plusieurs îles. Nous ferons 2 stops avant d’y arriver. Nous survolons plusieurs atolls qui sont sur notre chemin et comme le ciel est dégagé nous en profitons pour admirer les paysages.

Nous rejoignons ensuite en bateau le Motu (îlot de sable coralien) Huarago qui fait partie de la couronne de l’atoll. Après 5 mois et une vingtaine de vols d’avions nous avons atteint le paradis sur terre. Nous sommes totalement isolé de tout: pas de voisins, aucune nuisance, pas de magasins à proximité. Ici tout se prévoit, tout s’anticipe pour éviter une quelconque pénurie. Ils vivent en autonomie, des panneaux solaires et une éolienne fournissent l’électricité nécessaire, les eaux de pluies sont récupérées dans différentes citernes et permettent d’avoir de l’eau en quantité suffisante (il faut quand même faire très attention à sa consommation) pour les douches, toilettes et vaisselles.

20190531_10312020190531_10343020190531_104822La principale ressource alimentaire viens de la mer, il faut pécher pour pouvoir manger. Ce matin avec Camille nous sommes donc allés pécher au harpon côté lagon. Après une mise en route un peu laborieuse dû à quelques soucis techniques, j’ai réussi à pécher plusieurs poissons perroquets.

20190601_103322Amélie et les garçons ont de leur côté râpé une noix de coco afin de faire un lait de coco pour accompagner le poisson au repas.

20190601_12001320190601_12301620190601_12320920190601_124232Les activités possibles sur le motu sont nombreuses et nous n’avons pas eu le temps de tout découvrir pour l’instant: pèche, pirogue tahitienne, kayak, paddle, optimist, boules, jeux de plage, observation du lever et du coucher du soleil ou tout simplement baignade et farniente.

Nous avons une chance incroyable d’avoir été accueilli par Xavier et Anne Laurence sur leur motu où nous passons une semaine. Je vous partagerai prochainement une vidéo pour découvrir l’île.

Seb

3 commentaires

  1. Coucou Alexis,
    Nous avons aimé la vidéo sous-marine, mais nous nous demandons: la raie ne pique-t-elle pas? Et les requins?? Ne sont-ils pas dangereux?
    Ici, tout va bien, nous travaillons bien, dans 4 jours nous allons à l’opéra. Demain, nous allons visiter l’exposition Toulon sur livre où il y a nos travaux: nous t’enverrons des photos bientôt!
    Gros bisous de nous tous!
    Les CP

    J'aime

    • Coucou Les CP
      Les raies ne piquaient pas car elles avaient les queues coupées. Les requins ne sont dangereux si on ne les embétent pas.
      J’attends avec impatience vos photos.
      Gros bisous Alexis

      J'aime

  2. Coucou les Polynésiens
    Écoutez .. je crois profondément qu’après l’Occitanie et l’Ardèche , les iles françaises du Pacifique sont la plus belle région du monde (!) il nous manque juste les lagons ici …
    bon séjour au paradis et priez (hi…hi !) pour que ça dure
    Bises à tous
    Pap

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s