14 jours en camping-car sur la côte Est de l’Australie – Bilan-

Les 2 derniers jours en camping-car, nous les avons consacrés à rouler un peu plus que la moyenne que nous avions les précédents jours. Nous avons passé une journée en mode « looser » à Townsville où nous avons d’abord trouvé le lagoon XXL de la ville tant attendue par les enfants, fermé, puis les jeux d’eau du bord de plage sans eau ! Nous avons finalement profité d’une piscine d’eau de mer, à l’abri des méduses (dont nous avons appris qu’elles étaient très nombreuses et pour la plupart dangereuses) ce qui n’est pas si mal en somme !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Aujourd’hui se termine notre « périple » en camping-car. Après 14 jours je vous livre nos (mes) impressions.

Les points forts :

  • Les paysages et la nature de ce grand pays nous ont émerveillés, malgré finalement le tout petit périple que nous avons fait en rapport avec la taille de cette immense pays (14 fois la France) nous avons découvert des paysages variés et grandioses. Les plages sont juste magnifiques, immenses, le sable prend des couleurs très changeantes d’une plage à l’autre, le plus souvent il est extrêmement blanc et très fin (ce qui est assez particulier car du coup il fait un bruit particulier quand on court, une sorte de crissement sonore). Nous avons vu des forêts avec de très grands arbres, eucalyptus en majorité, puis plus nous allions vers le Nord vers un climat tropical, plus nous découvrions une végétation luxuriante.
  • Je pense que ce mode de voyage est vraiment adapté à l’Australie et ses grandes routes droites nous permettant de découvrir des tas de choses tout en roulant. Tout est ici fait pour facilité la vie et l’organisation des voyageurs nomades : Point d’eau, vidage, WC publics, douches publiques, squares, électricité en libre accès, barbecues, free camp pour passer la nuit dans des endroits juste improbables en bord de plage par exemple…l’Australie est vraiment un pays accueillant en somme. Les enfants peuvent passer du temps en dehors du camping-car quand nous sommes arrêtés et accéder facilement à la plage, aux aires de jeux …
  • Le pays est très tourné vers « sa » nature, ils aménagent dans leurs parcs nationaux (extrêmement nombreux d’ailleurs) des randonnées accessibles à tous, des zones avec des animaux (kangourous, koalas …), tout est indiqué et balisé dans une nature préservée. A côté de cela l’agriculture et l’élevage y sont très développé et nous avons traversé autant de zones sauvages que de zones agricoles : plantation de cannes à sucre, bananes, mangues, café au Nord et beaucoup de vaches et de moutons plus au Sud.
  • Les rencontres : Bon soyons clair la communication avec les australiens est difficile, voire très difficile, la plupart du temps on comprend mal, ce n’est pas une patate chaude qu’ils ont dans la bouche mais 1 kilo de purée brulante ! Mais par contre c’est clairement le pays où nous avons rencontré le plus de français, chaque jour quasiment, la plupart du temps des jeunes avec un contrat « working holidays », nos échanges avec eux sont très intéressants … et peut être que cela donnera des idées à nos enfants dans le futur. Sinon les australiens ont toujours l’air émerveillé / amusé de nous entendre parler, ils aiment à nous dire les quelques mots de français qu’ils connaissent et souvent avec une très bonne prononciation, chapeau ! Et également à nous parler de la France surtout lors de l’incendie de « Notre Dame »
  • L’ambiance, nous nous sommes sentis très à l’aise en Australie, même dans les grandes villes nous trouvons que c’est calme (surement aussi le contraste avec l’Asie) et détendu, très « kids friendly ». Nous avons retrouvé beaucoup de règles ce qui est plus proche de notre mode de vie (où trop de règles selon les points de vue) et surtout une propreté impressionnante, dans les lieux publics, les locations …
  • Bon vous l’attendiez tous … le nerf de la guerre … la Nourriture australienne ! Et bien nous avons particulièrement apprécié les produits bruts issue de l’agriculture australienne. Ce pays produit une variété incroyable de produits ce qui le classe d’ailleurs au troisième rang du taux d’autosuffisance alimentaire mondial. La viande est divine (à un prix deux fois inférieur à ceux pratiqués en France pour le bœuf), nous avons testé le saumon australien qui nous a beaucoup plu aussi. Les fruits et légumes sont variés et succulents (nous sommes dans la saison des mandarines, du raisin, des pommes et des poires au Sud et des bananes et pastèque au Nord) tant et si bien que nous avons adopté une alimentation à base de salades composées, de viandes et de fruits. Nous avons pu cuisiner dans le camping-car, des choses simples mais qui nous convenaient complétement.

Je pourrais vous parler pendant très longtemps des choses qui nous ont particulièrement plu ici en Australie. Pour nuancer un peu (il n’y a vraiment rien de très négatif) voilà :

Les points faibles :

-14 jours en camping-car à cinq, ce n’est pas tous les jours facile ! L’espace est tout de même extrêmement réduit. Il faut sans cesse ranger, défaire, refaire les lits pour faire de la place. Le manque d’intimité a pesé sur le moral des troupes surtout les 2-3 derniers jours et encore plus sur Camille qui a manifesté pour la première fois son envie de rentrer … en France.

– Le rythme trop soutenu de notre périple. Nous savions d’avance que le timing serait serré. Mais nous n’avions pas trouvé d’alternative intéressante en termes de budget et de choses à découvrir. Nous avons dû rouler plusieurs heures chaque jour, zapper des zones entières (Brisbane par exemple ce qui a été très frustrant pour moi !), croiser sur la route des panneaux de centre d’intérêts (cascades, parcs nationaux, plages, randonnées …) et de devoir faire l’impasse pour tenir le timing final de restitution du véhicule à Cairns.

– La gastronomie australienne, qui est comment dire … inexistante ! Après l’Asie et ses spécialités culinaires, c’est un peu la déception. Nous n’avons pas trouvé de véritables restaurants australiens, avons-nous mal cherché ?  Les fast-foods sont très nombreux, les restaurants proposent essentiellement des burgers, des sandwichs et des salades. Après notre budget ne se plaint pas de cette situation 😉

Les moments insolites

  • Ici en Australie on ne trouve pas d’alcool dans les supermarchés, nous nous rendons donc dans un magasin spécialisé avec l’intention de gouter un vin australien … nous rentrons avec Sacha, choisissons une bouteille … il l’a prend et l’emmène à la caisse, nous voyons alors la caissière complètement paniquer, nous comprenons approximativement (vous n’avez pas oublié le kilo de purée amplifié par la panique) : No child, outside, go out … je dis à Sacha de vite poser cette bouteille et de sortir de toute urgence, en mode « FORT boyard » : -« Sacha pose la bouteille, oui, oui sors sors viteeeeeee!!! » Il me regarde sans comprendre. Nous avons donc compris à nos dépens que les enfants n’avaient pas le droit de rentrer dans ces magasins, ce qui est, je trouve pas mal, ainsi que le fait de ne pas vendre d’alcool dans les supermarchés pour surement mieux réguler l’achat fait par les mineurs … d’un autre coté les australiens font de la publicité en 4×3 de bouteilles d’alcool au bord des routes … va comprendre la logique !
  • Pour la deuxième anecdote insolite, elle est toujours en rapport avec les règles parfois strictes de l’Australie, en arrivant à notre Airbnb à Cairns, Seb gare le camping-car au bord du trottoir, dans le sens inverse de la circulation. Un voisin dans son jardin le prévient immédiatement qu’il est formellement interdit de se garer dans ce sens (malgré la rue hyper large …) Notre hôte dès qu’il nous voit lui aussi nous dit de vite tourner le véhicule au risque de prendre une amende salée (300$) … on s’exécute sans tarder mais en rigolant un peu devant tant de rigueur !

Je vous ai livré mon ressenti et celui de la famille. Ils feront certainement eux aussi un bilan de l’Australie. J’ai vraiment l’impression d’avoir seulement gouté à ce beau et grand pays, comme un bonbon qu’on ne vous laisse pas le plaisir de terminer, c’était bon mais clairement trop court. Australie on reviendra tu peux en être sûre !

Amélie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s