Chiang Mai We’re back

Hier matin, notre aventure camping s’est terminée pour le plus grand bonheur d’Amélie. Enfin surtout celui de son sommeil. Sur la proposition de Laurent nous modifions notre chemin retour et faisons une boucle par le Sud. Cela nous permet d’aller voir une source d’eau chaude et un canyon. Nous devons rendre notre voiture en soirée, nous avons le temps pour atteindre Chiang Mai, alors en avant.

Nous traversons des forêts sèches ou brulées, les voitures se font plus rares. Nous arrivons tranquillement aux Thep Phanom Hot Springs. Le lieu est désertique, à part les 2 employés à l’entrée, nous sommes seul. L’entrée est payante, 200 Baths pour les adultes, 100 Baths pour les enfants et 30 Baths pour la voiture. On fait un peu la grimace mais on paye. Le garde nous rend plus de monnaie que prévu, il ne nous a pas fait payer les enfants, tant mieux.

Nous nous baladons sur le chemin prévu, nous y trouvons des sources à différentes températures. Certaines sont annoncées à 90° et effectivement elles sont à la limite de l’ébullition. Cela sent le souffre, à certain endroit les couleurs sont d’un autre monde, les enfants découvrent les curiosités de la nature. Nous terminons rapidement le tour, le reste est fermé. Ce n’est visiblement pas la bonne saison pour cela. Dommage des piscines sont aménagées mais vides …., nous n’en profiterons pas. Nous sommes déçus et restons sur notre faim. Heureusement que n’avons pas payé l’entrée plein pot.

Nous continuons la route une dizaine de kilomètres pour voir ce fameux canyon. Une fois sur place, des gardes sont à l’entrée encore une fois, l’accès est payant. Le tarif est le même que pour les sources d’eau chaude. Nous sommes encore échaudés par l’expérience alors nous décidons de ne pas y aller en pensant que cela n’en vaut pas le coût.

Nous avons la clim dans la voiture mais il fait chaud. A chaque fois que nous nous arrêtons, les températures de la voiture et la nôtre par la même occasion remontent, nous aimerions bien piquer une tête. La route suit la rivière Mae Chaem et 5 minutes plus tard nous nous arrêtons pour voir si un accès est possible. Nous ne sommes pas des intrépides, la pente est un peu raide par contre j’ai repéré un scooter garé un peu plus loin. Et mon instinct est le bon car il faut toujours se fier aux locaux. Bingo un chemin est aménagé. La rivière est bordée de sable et son lit également. Nous jouons avec le courant à se laisser emporter, les garçons jouent avec le sable. Nous ne regrettons qu’une chose c’est de ne pas avoir de pique-nique (j’avais bien soumis l’idée ce matin mais elle n’a pas été retenue) pour en profiter une partie de l’après midi.

Nous reprenons notre route, mais nos ventres crient famine. Un petit arrêt au 7 Eleven (beaucoup moins glamour que la rivière) s’impose car la zone est rurale il n’y a pas de restaurants dignes de confiance. Nous arrivons tranquillement pour le goûter à notre Guest house « Baan Rao ». Elle est tenue par un Français et nous a été chaudement recommandé par d’autres familles tourdumondistes. L’accueil est hyper chaleureux, pas de prise de tête on fait tout comme chez nous. L’extérieur est superbe. Nous discutons avec David (le patron) pour savoir quoi faire les prochains jours et les restos aux alentours. C’est l’avantage d’avoir un Français qui connait parfaitement les lieux, il nous abreuve de conseils en tout genre.

Le soir même, nous partons tester un resto Birman à 2 pas qu’il nous a conseillé. Les plats différent de la cuisine Thaï, c’est excellent. Et en trainant sur les rues alentours, nous trouvons un snack proposant des crêpes aux Nutella, tenu par un Français …. Dommage il n’a pas de préparé de pâte à crêpes aujourd’hui, nous y reviendrons.

Nous partageons ce soir la guesthouse avec d’autres couples de Français, et en rentrant je m’aperçois qu’ils ont des fraises. Chiang Mai est réputée pour la culture de ce fruit et jusqu’à présent nous n’avons trouvé que des fraises vertes ou pourries. J’engage la discution et ils m’expliquent où ils les ont acheté. Je pars avec Camille en expédition « achat de fraises » à 21h30. Nous en trouvons dans un marché de nuit et la qualité à l’air au rendez vous. Nous rentrons en les dégustant, en récompense de nos « durs » efforts 😉 . Amélie n’était pas au courant de notre départ, nous lui faisons la surprise. Elle n’en reviens pas, elle est en train de regarder le replay de Top Chef et le thème était ….. la fraise.

Ce matin, nous trainons un peu, car quelques uns en profite pour rattraper leur manque de sommeil. Session travail pour les garçons avec quelques difficultés pour Alexis qui n’en a pas envie. Ensuite nous partons en direction du Warorot Market. Pas forcément pour voir le marché mais plutôt pour trouver des stands culinaires. Nous estomacs vont mieux, il est temps de re-goûter à tous ces délices que nous avons sous la main et David nous a vendu un plat dans l’espace restauration de ce marché couvert de jour.

Nous flânons un peu, nous rachetons des fraises et des Cashewsnuts (noix de cajou) qui ne font pas un pli en amuse bouche. Et au hasard de notre déambulation, nous tombons sur les stands de restauration. Nous commandons notre Kaoh Soi chacun. Ce sont des nouilles de riz avec de la viande (au choix poulet, ribs, ou boulettes) avec par dessus des nouilles frites et un bouillon au curry jaune et lait de coco. C’est juste DIVIN. Un peu piquant pour Amélie et les garçons encore une fois, mais ils y replongent dedans quand même. Le tout pour 200 Baths (5,70€). Mon instinct me dit que nous y retournerons.

Puis nous prenons un tuk tuk pour nous rendre au Art In Paradise. C’est un « musée » 3D présent dans quelques villes Asiatiques et dans cette galerie nous nous insérons dans les œuvres d’art. Il faut télécharger l’application du musée et animer les dessins avec notre smartphone. Il y a également certaines peintures juste en 3D ou des jeux de dimensions.

C’est juste bluffant, malheureusement nous ne pouvons pas vous partager l’ensemble des tableaux. Nous vous avons sélectionné les meilleurs.

Beaucoup de personnes nous ont vendu Chiang Mai en très très bien, et c’est vrai que pour l’instant nous sommes comblés. Ce soir session Skype avec les classes de Sacha et peut être Alexis, ce sera une surprise.

20190308_1602016957786599831028582.jpg
Un goûter typique de Chiang Mai : Fraises, Longane, mini pancakes à la coco, thé glacé passion 😉

 

Seb

4 commentaires

  1. oooh les photos sont excellentes!!!! ça a l’air tellement vrai ! vous avez du adorer !!! on vous suit avec beaucoup de plaisir !!! bisous les copains !

    J'aime

  2. C’est absolument magique et magnifique ce musée ,les photos sont superbes .Je pense que Camille a eut très peur du dinosaure ,décidément cette aventure en Asie :que de périples !! les routes,les trains, le camping (Amélie!! 😉)et maintenant des musées ou vous risquez vos vies à chaque instant
    Pas étonnant que Sacha se tourne vers Bouddha
    heureusement que la gastronomie vous réconforte un peu…….(!?)
    Bises à tous
    Pap et Mam (texte commun )

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s